La formation REVIT en point de départ

Dans le milieu de la conception assistée par ordinateur, autrement appelé CAO, le logiciel Revit de la gamme Autodesk (même maison qui développe Autocad, Inventor, Maya, 3DS Max et plus d’une cinquantaine d’autres), est une véritable référence dans son domaine. Il est, ces dernières années, un logiciel que l’on retrouve dans beaucoup d’entreprises : bureaux d’études, cabinets d’ingénieurs, entreprises de construction / bâtiment et plus généralement, toutes les entreprises en lien avec la conception de maquettes.
En milieu de semestre 2019, alors que l’AFEST n’était pas encore trop évoquée dans les médias, nous avons travaillé pour une structure afin d’accompagner les dessinateurs et les architectes. Il s’agit d’un cabinet d’architecture mais avec, en plus des architectes, d’autres corps de métier qui constituent l’équipe projet : ingénieurs structures, dessinateurs, BIM Managers, ingénieurs MEP. Le projet était simple, étant donné la charge de travail conséquente pour l’ensemble des salariés, il était nécessaire de trouver une modalité pédagogique qui s’adapte rapidement à la demande de chacun. Concernant cette demande, elle est assez similaire au TPE avec qui je travaille, alors même que cette entreprise dépasse les 30 salariés. En effet, la finalité attendue ici est simple : gagner du temps grâce à des actions rapides, précises sur REVIT, en intervenant de manière individuelle. Chacun d’entre eux travaillaient sur REVIT ou REVIT MEP, chacun avec des niveaux différents et chacun d’eux détenaient des attentes différentes. Il y avait plusieurs équipes projets qui ne travaillaient pas en mode collaboratif comme peut le proposer le BIM. La liaison entre les équipes n’était clairement pas optimale mais ça n’était pas l’objet de la formation. L’AFEST Revit a été proposée à l’entreprise qui s’est vue séduite par le concept, et a décidé d’avancer avec nous sur ce projet.

L’Afest pour qui ?

L’AFEST Revit ou l’AFEST de manière générale d’ailleurs, est véritablement une solution intéressante pour qui veut accroître ses compétences sur une thématique en particulier et de manière individuelle. Par exemple, dans les PME dans lesquelles je travaille, je rencontre souvent des postes isolés. Je peux avoir des entreprises avec un seul RH, un seul comptable, un seul contrôleur de gestion, un seul ingénieur MEP, un seul développeur. Tous ces corps de métier rentrent dans un collectif qui forme l’entreprise, mais étant seuls représentants d’un métier, il est parfois complexe d’organiser des départs en formation. L’inter-entreprise pourrait être une solution, mais lorsqu’on parle de solution sur-mesure, de résolution de problèmes, l’intra-entreprise est LA solution. C’est pour cette raison que nous en avons fait notre spécialité. L’AFEST répond à cette problématique de poste unique en entreprise. Cette modalité pédagogique permet d’intervenir rapidement, en peu de temps, à un problème ou à un besoin pour acquérir des nouvelles connaissances. L’AFEST Revit a également était cette solution. Mais toujours en prenant en compte, le besoin de formation d’une part, mais aussi, toutes les contraintes liées à l’activité des salariés, à la charge de travail, aux plannings des équipes. Qui plus est, l’AFEST, comme évoqué dans un précédent article, s’accorde parfaitement avec tout ce qui concerne le travail sur logiciel CAO, PAO, DAO, Office, développement web, langage de programmation. C’est un outil d’accélérateur de performance rapide et efficace, mais avec une mise en œuvre qui doit être cadrée.

Revit, un excellent avantage

Revit dépend du domaine de la CAO, la conception assistée par ordinateur. L’AFEST et Revit s’accorde très bien comme je viens de le dire auparavant. Un salarié qui manipule le logiciel sur ces projets et qui détient déjà des compétences ou connaissances de base sur le logiciel, va prendre la pleine mesure de l’accompagnement par l’action de formation en situation de travail. Le formateur, va venir directement sur le poste de travail de la stagiaire, afin d’accroître les connaissances du salarié sur un ou plusieurs points précis de son activité. Le but, est de résoudre un problème ou une tâche qui fait perdre du temps au salarié. On accroit ses performances et sa productivité au travail, en intervenant rapidement sur un point clé, c’est notre propre vision de ce dispositif. L’AFEST Revit doit permettre au formateur de naviguer de salarié en salarié, de poste en poste, et résoudre les problématiques qui ralentissent l’activité des différents corps de métier. Ces micros-interventions, même courtes par leur nature, permettent de débloquer des situations qui peuvent être handicapantes pour l’équipe projet. L’Afest est une excellente solution sur ce type de projet, à l’inverse, l’AFEST sur la gestion de projet (pour reprendre l’exemple qui peut coincer ici entre les différentes équipes projets), n’est pas optimale en termes d’organisation. Il n’est pas possible d’intervenir sur des solutions courtes et individuelles. Le management et la gestion de projet demandent du temps, de l’accompagnement et du suivi. Qui plus est, par essence, ces domaines d’activité demandent à être en groupe, le format classique d’intervention que nous utilisons à travers le modèle de Kirkpatrick est bien plus performant en termes de résultats opérationnels.

Cadrage général

L’AFEST peut paraître simple à organiser. On peut aisément imaginer que le formateur se présente en entreprise dès le matin, passant de salarié en salarié pour résoudre les éléments qui peuvent bloquer les stagiaires. Si on se penche réellement sur la question, et si l’on veut paraître des plus professionnels, on a tout intérêt à structurer la démarche. L’AFEST n’est pas un dispositif de coaching ou d’accompagnement, c’est avant tout, un dispositif de formation. En pédagogie, il s’agit d’un mix entre la pédagogie par situation-problème et la formation-action. Toujours centrée sur l’apprenant, l’AFEST se veut avant tout individualisée. Les obstacles dont fait face le salarié, doivent servir de base de travail au formateur, bien en amont de la journée d’AFEST. En effet, si le formateur veut résoudre le problème mais aussi, former le salarié à la résolution de celui-ci, alors il doit avant tout connaître le problème pour en extrapoler un programme pédagogique, avec des séquences pédagogiques logiques et adaptées. La situation problème à l’avantage de faire naître un questionnement de part l’obstacle que rencontre le stagiaire de manière naturelle dans son travail. Au lieu que la situation problème soit créée de toute pièce par le formateur pour un groupe de personne, celle-ci s’auto-créée du fait de l’activité du salarié. Le formateur a besoin de récupérer le problème (ou situation-problème) pour que celui-ci débouche sur un savoir d’ordre général comme une notion, un concept, une règle ou une connaissance. C’est le but pour nous d’une AFEST. Pour notre demande d’AFEST Revit, voici les principaux problèmes rencontrés par les salariés suite au questionnaire d’évaluation :

  • Je n’arrive pas à faire un cartouche : création pour une famille pour avoir ce dont on a besoin,
  • Je n’arrive pas à bien paramétrer les escaliers,
  • Je n’arrive pas à gérer les options des vues et à comprendre comment ça fonctionne,
  • Je n’arrive pas à faire les murs rideaux qui m’intéresse,
  • Je veux progresser sur la modélisation topographique des terrains,
  • Je me perds dans les nomenclatures pour faire des filtres, des regroupements etc…

Le formateur a donc pu travailler ces différentes situations problèmes, tout en sachant qu’il s’est entretenu avec deux salariés pour bien préciser la nature de son besoin.

Mise en place opérationnelle

Comme expliqué auparavant, les obstacles, problèmes ou difficultés doivent être analysés par le formateur. C’est pour cette raison, que nous cadrons les choses d’entrée avec l’entreprise, en portant notre discours sur l’importance de la phase amont avant la formation. Notre crainte, est que ce dispositif relativement nouveau, soit mis en application, car dans la pratique, il ne prend pas beaucoup de temps. C’est sans prendre en compte toute la phase amont pour bien correspondre aux besoins des salariés. Ainsi, nous mettons en place un questionnaire d’évaluation simple qui permettra au formateur de prendre conscience des problématiques individuelles. Il pourra construire des programmes courts, qui répondront aux attentes des salariés, pour surmonter leurs obstacles et qui permettront aussi, de les former, pour en déduire une règle ou autre.
Une fois cette phase amont effectuée, il faut préparer la phase opérationnelle de l’AFEST Revit (ou autres). Celle-ci doit également être cadrée pour éviter les débordements. Ainsi, chez Human Formation, nous partons du principe que 4 personnes est un excellent compromis. En effet, avec 4 personnes sur une journée de 7 heures, le formateur peut intervenir par des créneaux d’une heure trente, avec 15 minutes entre chaque participant, pour que le formateur puisse émettre un avis ou des recommandations pour le(s) RH, manager(s), directeur(s) ou directrice(s).

Résultats et recommandations

L’AFEST Revit s’est déroulée dans des conditions optimales. En effet, l’entreprise a véritablement joué le jeu du recueil de besoin amont. Nous lui avons fait comprendre que même si l’AFEST Revit se voulait courte, axée sur l’apprenant, personnalisée et sur des créneaux d’une heure trente, ce n’était pas une raison pour délaisser le travail amont.
Les questionnaires d’évaluation tous recueillis, nous avons pu proposer deux jours d’AFEST Revit avec 8 personnes à former. Le travail du formateur en amont est d’autant plus long et complexe qu’il y a 8 situations problèmes à résoudre. Une formation Revit, sur un format plus classique, est finalement moins longue à organiser puisqu’on va pour ceci, réunir également l’ensemble des questionnaires, mais en intégrant les problématiques de chacun sur plusieurs journées de formation.
Avec l’AFEST Revit, il faut aller droit au but, et résoudre le problème de chacun. D’ailleurs, il faut tout de même mentionner que l’AFEST, est parfois un début d’autre chose. En effet, si la situation problème est résolue entre le salarié et le formateur, cela peut tout à fait déboucher sur d’autres obstacles imprévus. Si le salarié souhaite aller plus loin encore, nous pouvons recommander d’autres AFEST Revit voire, une formation sur un format pédagogique plus classique. Le cas échéant, si l’AFEST a été suffisante pour lever l’obstacle du salarié dans son développement d’activité, et qu’en plus, il a été formé, alors l’AFEST Revit suffit. Sur les 8 participants, nous avons eu 5 personnes sur lesquelles l’AFEST Revit suffisait. Concernant les 3 autres salariés, le formateur a remarqué un manque de connaissance sur d’autres sujets liés à la problématique initiale. Nous avons proposé d’organiser une session commune de formation sur 2 jours afin de développer plusieurs points cruciaux qui les aideront dans leur activité quotidienne. A ce jour, l’entreprise souhaite attendre le plan de développement des compétences de l’année suivante pour continuer d’intervenir sous la formation d’une AFEST Revit ou autre.

(Pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

Fermer le menu