Le digital et le numérique indispensables

Les formations en réseaux sociaux sont, chez Human Formation, quasiment les plus demandées sur 2019. C’est aussi la continuité de 2018 ou les TPE/TPME se sont réveillés de presque 5 à 10 ans d’absence sur le numérique et le digital. Les entreprises ont enfin réalisé que les réseaux sociaux avaient une utilité seconde : vendre. Les réseaux sociaux, sans rentrer le débat, sont là avant tout pour s’exposer. Les entreprises y ont donc un rôle à jouer pour, en plus de leur site web (marchand ou non), développer une visibilité accrue sur les réseaux sociaux et essayer de vendre par ce canal. Les réseaux sociaux ont pris un tournant lorsqu’il a été possible de créer des pages entreprises. Qu’il s’agisse de Twitter, Facebook, Linkedin et Instagram pour les plus célèbres, tous donnent l’opportunité de créer une page spécifique à l’entreprise qui peut publier à sa guise, faire des campagnes de publicité, recruter, dévoiler un nouveau produit ou service, présenter un nouveau collaborateur, rendre plus humaine et plus abordable l’entreprise. Elle devient proche des consommateurs qui s’identifient à travers la communication des entreprises. Les PME ou ETI ont pris le tournant du web et s’y sont bien attribuées les fonctions des réseaux sociaux, les TPE/TPME en revanche, ont souvent tendance à se lamenter du développement des réseaux sociaux. C’était mieux avant qu’ils disent souvent, tout en ayant conscience que c’est important de vivre avec son temps, au risque de fermer boutique au détriment des entreprises qui se mettent à la page de la technologie.

L’influence des GAFA

Le monde tourne autour aujourd’hui des GAFA. Je dis aujourd’hui, car à l’échelle du temps, c’est tout récent de voir apparaître Google, Facebook, Amazone et Apple dans les têtes de liste des entreprises les plus influentes dans le monde. Il n’y a pas une semaine ou ces entreprises ne font pas la une avec publicité, articles, news, produits innovants, idées de développement etc…C’est la course à la croissance, à l’innovation et elles emportent avec elles, le monde entier. On remarque bien que les 4 entreprises sont inévitablement liées au web, au digital ou au numérique. Leur croissance respective va indubitablement continuer et va également continuer à emporter le monde avec elles. C’est donc un constat simple qui permet de comprendre à quel point l’influence du web aujourd’hui est primordial dans le développement d’une activité. Et ce, quelque soit votre activité et votre modèle de croissance à vos débuts. Le commercial des années 2000 et radicalement différent de celui d’aujourd’hui. Et pour exprimer cette rapidité dans les changements, ma sortie d’étude, pourtant pas si vieille (2014) me montre à quel point certains concepts, pourtant innovants à l’époque, sont aujourd’hui complétement dépassés.

Une dure réalité pour les TPE/TPME

Les entreprises avec lesquelles je travaille se rendent de plus en plus compte que l’essor du digital n’est pas une mode. C’est une réalité et il faut vivre avec, s’y adapter, au risque de voir passer les opportunités au détriment des concurrents. Cependant le changement n’est pas si simple. Lorsqu’une entreprise détient une ancienneté de 20, 30 voire 40 ans comme j’en ai beaucoup en prospection, il n’est pas rare d’avoir des débats très enrichissants sur la manière dont les dirigeants perçoivent cette réalité. Quand une entreprise de 20 ans de moyenne d’ancienneté existe encore aujourd’hui, il faut comprendre qu’elle n’a jamais eu besoin de travailler le canal commercial provenant du digital. Les sites web de l’époque n’avaient pas autant d’influence qu’aujourd’hui avec Google et les réseaux sociaux n’existaient pas. Elle a donc établi sa croissance par un commercial pur et dur axé rencontres physiques, prospection téléphonique, voire encore le fax pour envoyer des campagnes marketing. Parti de ce constat, il n’est pas aisé de faire comprendre à un entrepreneur qu’aujourd’hui, les sites internet et les réseaux sociaux prennent le pas sur les autres canaux commerciaux. Depuis quelques années récentes, il n’est pas rare de trouver des entreprises qui se sont uniquement développées par le web, sans la nécessité de rencontrer ses clients ni même d’effectuer du phoning. Pour exemple, des jeunes d’à peine 20 ans ont accumulé des fortunes à l’aide du Drop Shipping.  Quand on couple ça à l’influence grandissante des GAFA, il n’est pas à douter que les réseaux sociaux vont être de plus en plus présents dans le quotidien des entreprises mais aussi des consommateurs. Aux entreprises de s’adapter ou de subir les conséquences d’un manque de présence ou de visibilité.

La formation réseaux sociaux en pratique

Malgré le fait de trouver encore quelques irréductibles qui militent contre les réseaux sociaux, beaucoup d’entreprises se mettre à la page avec plus ou moins de succès. La difficulté avec les formations réseaux sociaux, c’est qu’elles nécessitent du temps dans les entreprises. Je le répète systématiquement mais, une TPE/TPME fonctionne en flux tendu toute l’année. Lorsque je leur dis qu’une formation réseau sociaux c’est avantageux et bénéfique pour l’entreprise mais qu’il va falloir dégager du temps, je perds beaucoup de mes interlocuteurs car ils savent très bien que ce n’est parfois pas possible. Se former aux réseaux sociaux c’est finalement assez simple, tout est relatif, mais il ne faut pas oublier que quelque soit le réseau social utilisé, c’est avant tout une question de faire vivre votre page. Si on parle de Facebook, en plus d’avoir une véritable stratégie de communication, il faut faire vivre la page, publier, commenter, partager. Tout ce processus demande du temps et de la réflexion. Trop d’entreprises pensent qu’ouvrir une simple page entreprise Facebook est suffisant pour avoir des conversions. Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Il faut donc du temps et surtout un temps pour chaque action. En premier lieu, réfléchir à un véritable axe de communication pour savoir qui on vise, on nomme cela le personna. Qui est notre cible et comment l’atteindre à travers les réseaux sociaux. Cette étude du personna va faire ressortir comment viser notre client cible. Ensuite, il faut être tous les jours sur les médias et être un véritable acteur de sa page Facebook ou Linkedin ou autres. Ce n’est pas pour rien qu’il existe dans les entreprises plus importantes que les TPE/TPME des chargés de communication voire des directeurs de la communication. Il s’agit de poste à part entière, dédié à la communication de l’entreprise. La TPE/TPME doit donc savoir que générer des leads à travers les réseaux sociaux demandent du temps, au minimum 30mn par jour.

Travailler B2C ou B2B ?

Les erreurs sont fréquentes avec les réseaux sociaux, mais c’est un processus d’apprentissage nécessaire pour mieux performer ensuite. L’une des erreurs fondamentales que je retrouve en entreprise c’est d’utiliser le mauvais canal de communication en fonction de votre activité. Il est important de comprendre que chaque réseau social a son propre public. Une des premières questions à se poser est donc de savoir si votre client est un particulier ou un professionnel. En d’autres termes, travaillez vous en B2C ou B2B ? La règle de base est que si vous travaillez en B2C, alors Facebook et Instagram sont plutôt à privilégier. Si à l’inverse vous travaillez en B2B, alors Linkedin et Twitter seront visés en premier. Avoir une page Facebook alors que vous travaillez en B2B est donc une « erreur ». Moi-même, dans ma précédente entreprise, Facebook était blacklisté par le firewall de mon navigateur internet. Ainsi, dès lors qu’on se rendait sur la page Facebook, une erreur de page s’affichait disant que le site était interdit à la navigation. Comment générer des leads par Facebook pour une entreprise qui ne travaille qu’avec les professionnels ? Ce n’est pas possible, en revanche, comment générer des leads par Linkedin pour une entreprise qui travaille en B2B est plus plausible.

Un point sur les résultats

La formation réseaux sociaux est assez simple en pratique. Comme tous les autres domaines de formation, nous travaillons en intra-entreprise, directement à vos côtés. Ici, nous intervenons ensemble sur vos réseaux sociaux, même si vous partez de 0. On analyse ensemble vos clients, votre secteur d’activité et vous apprenons à établir une stratégie simple de communication pour vos clients. Nous élaborons ensemble des plans d’action pour générer plus de vues, plus de leads avec une stratégie claire. Nous vous apprenons à vous servir de ces différents canaux de tel sorte que, en notre absence, vous appliquiez ce que nous vous avons appris. Une analyse des résultats quelques mois après est effectuée ensemble pour permettre facilement, de mettre en avant les axes d’améliorations et les actions correctives. Les résultats devraient cependant toujours être plus satisfaisants qu’en amont de la formation, les chiffres parleront d’eux-mêmes mais si vous reproduisez les mêmes schémas d’action que pendant la formation, que vous prenez du temps au quotidien pour développer vos réseaux sociaux et vos pages professionnelles, alors les résultats seront inévitablement en adéquation avec les efforts fournis.

(Pas encore de vote)
Loading...

Laisser un commentaire

Fermer le menu